Lexique

Publié le par AMPiste

 

AAH

L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) a pour objet de garantir un revenu minimum aux personnes handicapées pour qu'elles puissent faire face aux dépenses de la vie courante.  

Son versement est subsidiaire. Ainsi, le droit à l'allocation n'est ouvert que lorsque la personne handicapée ne peut prétendre à un avantage de vieillesse, d'invalidité ou d'une rente d'accident du travail d'un montant au moins égal à celui de l'AAH.

L'AAH est attribuée à partir d'un certain taux d'incapacité, sous réserve de remplir des conditions de résidence et de nationalité, d'âge et de ressource. 

La personne doit être atteinte d'un taux d'incapacité permanente : 

d'au moins 80 %, 

Ou compris entre 50 et 79 % et être dans l'impossibilité d'exercer une activité professionnelle compte tenu de son handicap. 

AEEH

L'Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé est destinée à compenser les dépenses supplémentaires qu'occasionne l'éducation d'un enfant handicapé (de 0 à 20 ans). A cette allocation peut s'ajouter six compléments, selon la fréquence de l'aide à apporter à l'enfant et le degré de gravité de son handicap. L'AEEH devrait disparaître dans quelques années au profit de l'élargissement de la prestation de compensation du handicap au bénéfice des personnes de moins de 20 ans.

AEMO

Action Educative en Milieu Ouvert

L'AEMO est une mesure judiciaire civile (ordonnée par le Juge des Enfants) au bénéfice d'un ou de plusieurs enfants d'une même famille. Elle consiste en l'intervention à domicile d'un travailleur social pour une durée variable (de 6 mois à 2 ans renouvelable jusqu'au 18 ans de l'enfant).

APA

Aide Personnalisée d’Autonomie

 

ASE

Le service de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) est un service du département, placé sous l'autorité du président du Conseil général et dont la mission essentielle est de venir en aide aux enfants et à leur famille par des actions de prévention individuelle ou collective, de protection et de lutte contre la maltraitance.

AVS

L'Auxiliaire de Vie Scolaire permet à un enfant handicapé de bénéficier d'une aide humaine personnels pendant sa journée de classe.

CASF

Centre d'Action Social et des Familles

CAMSP

Le Centre d'Action Médico-Sociale Précoce est un établissement qui a pour objet le dépistage et le traitement des enfants de moins de 6 ans atteints d'un handicap en vue d'une adaptation sociale et éducative dans leur milieu de vie. Il exerce des actions préventives et mène une union de consent et de soutien des facettes dans les soins et l'éducation spécialisée requis par l'état de l'enfant.

Financé à 80% par la sécurité sociale et 20% par le CG.

Pour les enfants de 0 à 6 ans pour dépister les déficiences sensorielles, moteurs ou mentales.

CANTOU

Centre d’Activités Naturelles Tirées d’Occupations Utiles

Le Cantou (Centre d’Activités Naturelles Tirées d’Occupations Utiles) est une petite unité qui prend en charge des personnes âgées présentant des symptômes de démence ou de la maladie d’Alzheimer. Le cantou organise un véritable projet de vie autour de la personne âgée. Il permet de faire face de manière globale à la problématique de la démence qui se traduit souvent par une désorientation, des angoisses ou des difficultés du comportement.

Il existe deux types de Cantou :

Ceux qui sont intégrés à un établissement d'accueil de type maison de retraite.

Ceux qui ont une existence et un fonctionnement autonome.

CATTP

Un Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (C.A.T.T.P.) propose des soins psychothérapiques pour des enfants et des adolescents en petits groupes. Ouvert du lundi au vendredi, il fonctionne en lien direct avec le C.M.P.

CCAS

Le Centre Communal d'Action Sociale reçoit toutes tes demandes d'aide sociale. Il met en oeuvre la politique sociale de la commune et peut créer et développer les services tes plus variés : crèches, haltes-garderies, services d'aide à domicile.

CDAPH ou CDA

La Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées, placée au sein de la MDPH, reconnaît l'handicap de l'enfant, lui attribue un taux invalidité et une carte invalidité. Elle décide de l'attribution des prestations. Elle est compétente pour orienter les enfants au sein de dispositifs adaptés, désigner les établissements ou services susceptibles de l'accueillir.

CHRS

Les CHRS, Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale, ont pour mission d'assurer l'accueil, l'hébergement, l'accompagnement et l'insertion sociale des personnes en recherche d'hébergement ou de logement, afin de leur permettre de retrouver une autonomie personnelle et sociale. Pour cela, elles bénéficient d'aide éducative et d'activités d'insertion professionnelles.

De part ces missions les CHRS interviennent dans différentes instances de décisions concernant les politiques sociales locales.

Les CHRS font aussi partie du "dispositif hivernal d'accueil d'urgence", c'est-à-dire que leurs capacités d'accueil d'urgence devraient être augmentées en période hivernale.

CIH

Classification Internationale des Handicaps

CLIS

La CLasse d'Intégration Scolaire accueille un groupe d'enfants présentant le même handicap. Chaque enfant accueillie en CLIS bénéficie, selon ses besoins et ses capacités, de temps de scolarisation dans une classe "ordinaire" de l'école.

CMP

Centre Médico Psychologique

Ce service dépend des services sanitaires car il est toujours rattaché à un service psychiatrique.

Il traite des personnes ayant des troubles du comportement plus lourd et peu orienter vers un service psychiatrique.

Il traite aussi les adultes

Financé par la sécurité sociale.

CMPP

Les Centres Médico-Psycho Pédagogiques ; Fonctionne sous l’autorité médicale qui dépiste et rééduque.

Financé par la sécurité sociale ces centres pratiquent le diagnostic et le traitement des enfants handicapés dont l'inadaptation est plutôt liée à des troubles neuro-psychiques ou à des troubles du comportement. Fonctionne sous l’autorité médicale qui dépiste et rééduque.

Financé par la sécurité sociale.

CPEA

Centre Psychothérapique pour Enfant et Adolescent (appellation propre au Morbihan).

Un CPEA regroupe les activités de CMP, CATTP et HJ pour les enfants et les adolescents. 

Enseignant référent

Interlocuteur privilégié des familles et des équipes pédagogiques, l'enseignant référant intervient principalement après décision de la CDA afin d'assurer la continuité et la cohérence de la mise en Ouvre du projet personnalisé de scolarisation. Et est chargé de réunir l'équipe de suivi de la scolarisation.

ESS

L'Equipe de Suivi de la Scolarisation facilite la mise en oeuvre et assure le suivi du PPS de l'enfant.

EPE

L'Equipe Pluridisciplinaire d'Evaluation évalue ses besoins de compensation et son incapacité permanente sur la base de son projet de vie. Elle élabore le PPS de l'enfant.

F.A.M.

Foyer d’Accueil Médicalisé

Cette catégorie d'établissement médico-social accueille des adultes gravement handicapés, mentalement ou physiquement, dont la dépendance : 

les rend inaptes à toute activité à caractère professionnel, 

et rend nécessaire l'assistance d'une tierce personne pour les actes essentiels de l'existence ainsi qu'une surveillance médicale et des soins constants, 

ou qui, en dehors du besoin de recourir à l'assistance d'une tierce personne pour les actes essentiels, ont besoin d'un soutien et d'une stimulation constante, ainsi que d'un suivi médical et paramédical régulier.

Distinction avec les maisons d'accueil spécialisées (MAS)

En principe, les foyers d'accueil médicalisé (FAM) accueillent des personnes un peu moins dépendantes que la population hébergée en MAS. Dans la pratique, les publics sont sensiblement les mêmes. 

Contrairement aux MAS, les FAM sont financés : 

de manière forfaitaire par l'assurance maladie pour l'ensemble des dépenses afférentes aux soins, aux personnels médicaux et paramédicaux, 

et par l'aide sociale départementale (conseil général) pour l'hébergement et l'animation. 

C'est de cette double tutelle que venait l'ancienne appellation de "foyer à double tarification". Il résulte de cette double tarification que le résident n'est pas soumis au forfait journalier hospitalier mais qu'il doit s'acquitter de frais d'entretien et d'hébergement, suivant les règles en vigueur dans les foyers pour personnes handicapées financées par l'aide sociale.

Foyer Logement

Personne résidant dans un appartement autonome, tout en disposant de services collectifs facultatifs (salle à manger, d’activité). Si vos ressources sont faibles, vous pouvez être pris en charge par l'aide sociale, si le foyer a reçu du département l'habilitation à l'aide sociale. 

Les "foyers soleils" en sont une variété, les appartements étant répartis au milieu de logements ordinaires (en HLM par exemple). 

HJ

Un Hôpital de jour (H.J.) où sont réalisés des soins à la journée ou à la demi-journée pour des enfants âgés majoritairement de 0 à 12 ans.

IEM

Institut d’Education Motrice

IMP/IME

L'Institut Médico-Pédagogique ou Educatif accueille des enfants handicapés le plus souvent à partir de 6 ans, parfois dès 3 ans.

IMPRO

L'Institut Médico Professionnel accueille les enfants handicapés de 14 ans à 20 ans. selon l'agrément, les I.M.P accueillent les enfants atteints de déficience Mentale avec ou sans troubles associés, certains accueillent des enfants associant une déficience mentale grave à une déficience motrice importante.

Objectifs :

Une éducation générale et la formation professionnelle en fonction du handicap

Des connaissances tendant à l'acquisition maximale des éléments d'autonomie, au développement des attitudes et au savoir faire professionnel.

INJS

Institut Nationale pour les Jeunes Sourds. Ils fonctionnent en internat et externat

INJA

Institut Nationale pour les Jeunes Aveugles. Ils fonctionnent en internat et externat

ITEP

Les instituts thérapeutiques éducatifs et pédagogiques

Ils accueillent les jeunes présentant des troubles de la conduite et du comportement perturbant gravement leur socialisation et leur accès aux apprentissages.

MECS

Maison d’Education à Caractères Social

MAPA

Maison d’Accueil pour Personne Âgée

Les MAPA (maison d’accueil pour personnes âgées) accueillent des personnes âgées en perte d’autonomie, dans l'incapacité de vivre seules à leur domicile mais ne nécessitant pas de prise en charge médicale. Dans les MAPA, le mode de vie est collectif. Leur implantation est située à proximité du centre ville pour que les résidants conservent une vie sociale normale.

MARPA

Maison d’Accueil Rurale pour Personne Âgée

A l’initiative de la mutualité sociale agricole, la MARPA (maison d’accueil rurale pour personnes âgées) est destinée à une population (de 60 ans et plus) vivant en milieu rural, généralement autonome ou en légère perte d’autonomie, de même milieu social et géographique. Elle regroupe une vingtaine de personnes âgées dans de petits appartements indépendants, loués vides, tout en proposant des espaces de vie communautaire.

La MAPA est gérée par une maîtresse de maison. Toutefois, la personne âgée est associée à la vie matérielle de la communauté. Ainsi chacun peut-il participer à la préparation des repas, accomplir des tâches ménagères et prendre ses repas avec les autres.

Nécessitant peu de personnel pour assurer son fonctionnement, les frais de séjour sont modérés. La personne âgée s'acquitte mensuellement du paiement de son loyer. Selon ses ressources, elle peut prétendre à une allocation logement (ALS) ou une aide personnalisée au logement (APL) ainsi qu'à l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) du Conseil général, selon son degré de dépendance.

MAS

La Maison d'Accueil Spécialisée (MAS) reçoit des personnes adultes atteintes d'un handicap intellectuel, moteur ou somatique grave, ou gravement polyhandicapées, n'ayant pu acquérir un minimum d'autonomie.

Leur état doit nécessiter en outre le recours à une tierce personne pour les actes de la vie courante, une surveillance médicale et des soins constants. 

La MAS est un établissement médico-social financé en totalité par l'assurance maladie.

Distinction par rapport à d'autres établissements médicaux 

Concernant les notions de surveillance médicale et de soins constants, l'administration établit une nuance par rapport à d'autres structures d'accueil : en MAS, ces notions recouvrent essentiellement des soins d'hygiène, de maternage et de nursing, la poursuite de traitements ou d'activités occupationnelles ou d'éveil, tendant au maintien ou à l'amélioration des acquis, ou à prévenir une régression.  

Ainsi, les malades mentaux relevant du secteur psychiatrique et les personnes âgées atteintes de handicap(s) résultant du vieillissement ne relèvent pas, en principe, des MAS. 

De même, lorsqu'il y a besoin de thérapeutiques actives ou de soins intensifs, les personnes, même lourdement handicapées, relèvent des établissements de soins (notamment des services spécialisés des hôpitaux ou des établissements psychiatriques). 

MDPH

La Maison Départementale des Personnes Handicapées a pour principales missions l'accueil, l'information, le conseil et l'accompagnement des parents d'enfants handicapés.

PCH

La Prestation Compensatoire du Handicap est une nouveauté de la loi (11 février 2005) et indique que toute personne handicapée à droit à une compensation de son handicap.

Elle est défini en fonction du PPC et demandé auprès de la MDPH. Elle existe en différentes aides : humaine, technique, aménagement du logement et du véhicule, animalière et peut être spécifique et exceptionnelle.

PMI

Protection Maternelle et Infantile est un service du département

Ce service est dirigé par un médecin et comprend des personnels qualifiés notamment dans les domaines médical, paramédical, social et psychologique. 

Le service PMI est chargé d'assurer la protection sanitaire de la famille et de l'enfant. 

Il organise notamment des consultations et des actions de prévention médico-sociale en faveur des femmes enceintes et des enfants de moins de 6 ans.

PPC

Le Plan Personnalisé de Compensation est le plus grand volet de la loi (11 février 2005). La loi pose le principe que toute personne à droit à une compensation de son handicap quelque son âge, son handicap ou ses ressources. Le PPC va déterminer les besoins de la personne (humaine, technique, animalière) pour permettre l’obtention de la PCH. Cette prestation concerne les personnes âgées entre 20 et 60 ans.

PPS

Le Projet Personnalisé de Scolarisation définit les modalités de déroulement de la scolarité de l'enfant et les actions pédagogiques, éducatives, sociales, médicales et paramédicales à mettre en oeuvre.

SAMSAH

Service d’Action Médico Social pur Adulte Handicapé

SAVS

Service d’Accompagnement à la Vie Sociale

Depuis le début des années 70, les services d’accompagnement à la vie sociale permettent à des adultes handicapés de vivre en milieu ordinaire. Ces services leur proposent une aide pour les tâches quotidiennes et des activités diverses pour sortir de leur isolement. Une bonne réponse pour les personnes souffrant de troubles psychiques qui souhaiteraient voir ce dispositif étendu

SEES

Services Education et d’Enseignement Spécialisé

SESSAD

Le Service d'Education Spéciale et de Soins A Domicile est un service destiné à apporter aux familles conseils et accompagnement, à approfondir les diagnostics ou à favoriser l'intégration scolaire et l'acquisition de l'autonomie. Le SESSAD intervient pour partie au domicile des familles, en collaboration avec elles. L'âge des enfants pris en charge varie selon les services, mais est compris entre 0 et 20 ans.

SSIAD

Service de Soins Infirmier A Domicile

UPI

L' Unité Pédagogique d'Intégration permet le regroupement pédagogique, au sein des cortèges ordinaires de préadolescents et d'adolescents présentant un handicap mental, âgés de 11 à 16 ans. L'effectif des UPI est limité à 10 élèves.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Les sigles

Commenter cet article

adeline 29/04/2009 15:44

casf= c= code et non centre

sergio 16/04/2009 17:55

PCH: PRESTATION ET NON PROTECTION!!!!

SOLENE 21/01/2009 18:51

INJS : institut nationale pour les jeunes sourds . Ils fonctonnent en internat et externat
INJA : institut naionale pour les aveugles . Ils fonctionnent en internat et externat